En association avec sa galerie de Séoul, Opera Gallery Paris présente avec force un panorama actuel de la scène artistique coréenne au travers d’une sélection rigoureuse d’œuvres de onze artistes emblématiques. Pour la première fois à Paris, l’exposition Regeneration, Perspectives on the Contemporary Korean Art se propose de mettre en lumière la force créatrice de la scène contemporaine coréenne et de souligner ses spécificités. Bien que le public international soit déjà familier avec l’art contemporain japonais et chinois, l’art contemporain coréen se révèle être un des terrains de création les plus innovants et les plus fascinants grâce à ce que l’on peut nommer aisément une poétique du matériau.
Dans un jeu de communication constant avec ses traditions et son passé culturel, la création coréenne actuelle tend à définir et à dégager les contours d’une identité singulière. Ces artistes se distinguent généralement par la sobriété de leur travail, la quête d’une harmonie au travers de son utilisation de la ligne et de la forme, un usage de la couleur enclin au minimalisme, comme si leurs créations visaient à un équilibre épuré dans un pays dont les considérables transformations récentes ont pu être la source d’une inventivité originale. La nature est omniprésente. Elle peut être le sujet des œuvres ou le médium qui permet l’expression. Repenser et représenter la nature dans un pays qui a connu une des modernisations les plus spectaculaires ces dernières décennies est un véritable défi. Les sculptures en bois de LEE Jae Hyo transforment et révèlent à la fois l’essence de ce matériau, elles sont dotées d’une aura méditative qui rappelle les œuvres traditionnelles bouddhistes mais aussi le Land Art ou l’Arte povera. La réévaluation de la place de l’homme dans l’équilibre social de la société coréenne et le questionnement sur son identité constituent l’épicentre des réflexions de ces artistes.
La notion de modernisation et ses conséquences aliénantes sont questionnées au travers de la figure humaine mécanisée des sculptures de SEO Young Deok notamment. L’artiste LEE Lee Nam intègre l’art digital et la vidéo à ses créations aux apparences traditionnelles. La singularité du médium est alors envisagée comme une signature : chacun a son propre matériau, sa propre technique et s’interdit tout emprunt ; les boutons pour l’artiste RAN Hwang, le bois pour LEE Jae Hyo, le polycarbonate retro-éclairé et l’acrylique pour SON Bong Chae, le charbon pour BAHK Seon Ghi, le feu pour HAN Kyung Won, le papier mûrier pour KIM Illwha… Cette originalité leur est propre et permet un enrichissement et un renouveau de la création artistique. Les productions de la scène contemporaine coréenne dénotent une poésie singulière et un anticonformisme subtil, et font ainsi de ce pays un des nouveaux foyers de la création mondiale qui mérite de s’y arrêter.
KIM In Kyum • SON Bong Chae • SUH Jeong Min • KIM IIhwa • KIM Kang Yong • HAN Kyung Won • RAN Hwang • SEO Young Deok • LEE Lee Nam • LEE Jae Hyo • BAHK Seon Ghi • LEE Gil Rae
OPERA GALLERY
REGENERATION, Perspectives on Contemporary Korean Art
Du 6 au 30 novembre 2015
62, rue du Faubourg Saint-Honoré 75008 Paris
Du lundi au samedi, de 10h00 à 19h30
Dimanche, de 11h00 à 19h00
http://www.operagallery.com
 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s