JOYCE GALLERY présente, du 28 mai au 15 juin, « ARTICULATION », une exposition de KUNTZEL + DEYGAS…

Du 28 mai au 15 juin, Kuntzel+Deygas proposent Articulation à la galerie Joyce (Paris 1er), une exposition de dessins, objets et musique autour du mouvement et du dialogue. Dessins-affiches, encres-storyboard, speakers anthropomorphes et bande-son s’articulent et se répondent pour composer la trame d’un film imaginaire ébauché par Olivier Kuntzel et Florence Deygas. Deux grands manipulateurs d’images et son, à qui l’on doit entres autres depuis 1988 le générique de Catch me if you can pour Steven Spielberg, le personnage-égérie La Petite Robe Noire Guerlain, la Lampe MiCha (vendue au Bon Marché) ou les deux chiens existentialistes italiens Cap & Pep dont les aventures ont fait les beaux jours de Colette et du Vogue Nippon.
L’exposition regroupe deux séries de dessins organiques à l’encre : articulations d’Olivier Kuntzel et contorsions d’après modèle vivant par Florence Deygas. Certains dessins de ces deux séries seront agrandis sur des tapis tuftés main ou bien rétrécis puis sérigraphiés sur des tote bag en série limité. Dans l’espace, 8 MinuSkull, ces enceintes vanités imaginées par le duo diffuseront sons, musique et des paroles qui dialogueront pour composer un paysage sonore évolutif signé Romain Turzi dont le point de départ est un court texte français confié à Google Translate pour être traduit, manipulé, trituré en différentes langues avant son retour en français dans une version métamorphosée.
Olivier Kuntzel a débuté cette série de dessin à l’encre et gouache sur carton bois, des cadrages serrés sur des bras articulés mi organiques mi exo-squelette. On pense à des affiches pour un film fantastique élégant. “Affiches parce qu’une sensation typographique structure toujours mes dessins. Le trait est tendu, les courbes évoquent des trajectoires bien négociées ; et l’élégance naît de cette impression de rencontrer un monstre bien habillé. Dans l’affiche il y a un mystère que le film va révéler, mais là, pas de film, juste du mystère. “ Les gouaches mélangées à la poudre métallique sont encadrées sans vitre “pour charger le contact cru avec toutes ces textures. On prend le risque de l’altération, ce n’est pas un risque c’est la vie du dessin qui évolue, vieillit, se patine, devient plus précieux encore avec le temps.”
Pour sa série d’esquisses, Florence Deygas a pris rendez-vous avec une contorsionniste “pour me déstabiliser un peu face à un modèle vivant. Inédit pour moi. Les postures restaient sous mes yeux quelques secondes, les 3 heures de la première séance étaient comme un marathon sans respirer. Le mouvement était captivant. La nudité du croquis m’a toujours attiré. Ce qui peut naître du trac aussi.”. Une urgence de l’instant qui délivre de l’habilité pour s’approcher du vivant. “Je me suis retrouvée comme si je voyais un corps humain pour la première fois, étonnée de voir une tête aussi près d’une hanche, de ne plus comprendre d’où venait le point d’appui. La prochaine fois je dessinerai en cabine d’apesanteur !”
MinuSkull ” Nous avons eu envie que les premiers spectateurs de l’exposition soient un groupe de 8 MinuSkull auxquels nous avons donné des corps en ruban de métal soudé, réalisés d’après nos croquis par Y.A.ATelier, puis nous avons amené ce groupe au musicien et compositeur Romain Turzi, qui a accepté de composer une œuvre musicale à huit voix pour cette installation.
KUNTZEL + DEYGAS : « ARTICULATION »
Exposition du 28 mai au 15 juin 2019
Du lundi au vendredi, de 12h à 18h30
Samedi, de 14h30 à 19h
JOYCE GALLERY
168, Galerie de Valois – Jardin du Palais Royal – 75001 Paris
http://www.joyce.com
http://www.kuntzel-deygas.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé

JOYCE GALLERY présente jusqu’au 30 janvier « Série 1 – Atelier François Pouenat »…

L’Atelier François Pouenat présente Série 1, une collection de 8 pièces signées de Paul Loebach, Fredrick Paulsen et Fabien Capello avec et sous la direction artistique de POOL. L’exposition met en lumière les savoir-faire et l’excellence technique des métiers de l’Atelier qui a pour particularité de se réinventer en permanence en s’inspirant de techniques inédites, en créant ses propres outils.Pour montrer la vraie relation, la proximité, voir la complicité entre le faiseur et les concepteurs, cette exposition parie simplement sur l’authenticité. Cet équilibre, cette mise en relation qui séduit et fonctionne, donne naissance à des pièces très abouties.
Collaboration Pool/Atelier
La rencontre de Pool et François Pouenat remonte à 2012 et s’est très vite transformée en collaboration régulière quand François Pouenat leur a confié l’identité du catalogue, de son site internet, puis la direction artistique de son projet de collection en leur demandant d’inviter de nouveaux designers à rejoindre son univers.
POOL Direction artistiques
Pool imagine un projet pour mettre en lumière l’amplitude des talents de l’Atelier et se met en quête des designers de leur génération les plus à la pointe pour exprimer ce savoir-faire.
Léa Padovani et Sébastien Kieffer parviennent à convaincre Paul Loebach, Fredrik Paulsen, et Fabien Capello de les suivre dans la conception de pièces mettant en perspective le travail du métal.
L’Atelier
Issu de l’École des Compagnons du Devoir et du Tour de France, François Pouenat représente la cinquième génération de ferronniers qui perpétue le métier depuis plus de 130 ans. Entreprise du patrimoine vivant, L’Atelier intervient sur des ouvrages classés monuments historiques et des chantiers de grands décorateurs parisiens et étrangers.
« Série 1 – Atelier François Pouenat »
Exposition du 10 au 30 janvier 2019
Joyce Gallery : 168, Galerie de Valois – Jardin du Palais Royal – 75001 Paris
http://www.joyce.com
Contacts presse :
Nicolas Dal Sasso +33 723 00 728 – dalsasso.communication@gmail.com
Christian Lemoine de La Salle : +33 6 08 56 23 91 – ch.lemoinedelasalle@gmail.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé

JOYCE GALLERY présente du 9 au 17 novembre, « CABANE » par LE VILLAGE DES CRÉATEURS…

16 talents mode et design exposent à Joyce Gallery Paris
La 9e exposition du Village des Créateurs à Joyce Gallery Paris rassemblera 16 talents mode et design de la création lyonnaise et de la région Auvergne Rhône-Alpes. Une invitation à entrer à pas de velours dans l’automne par cette balade à travers la forêt.
Lieu de refuge, la cabane sera la mise en scène de cette nouvelle exposition pour proposer un temps suspendu, une véritable osmose avec la nature. Le décor végétal et boisé, entre épure et bien-être, permettra aux collections des créateurs et designers d’exhaler leur singularité.
Lignes sobres et graphiques, jeux de matières et de formes, volumes équilibrés et couleurs contrastées, nous invitent à une parenthèse enchantée.
Lieu de rencontre, d’interaction et de transversalité, le Village des Créateurs fédère à Lyon, une pluralité de personnalités, de sensibilités et d’expressions variées.
« CABANE » par LE VILLAGE DES CRÉATEURS
Exposition du 9 au 17 novembre 2018
Du lundi au samedi, de 14h30 à 18h30
JOYCE GALERY : 168, Galerie de Valois – Jardin du Palais Royal – 75001 Paris
http://www.joyce.com
http://www.villagedescreateurs.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé

JOYCE GALLERY présente les 10 ans de NON SANS RAISON, porcelaine de Limoges. Exposition & Pop-up store, du 4 au 20 juillet…

Fondée en 2008 par Bertille Carpentier et Martial Dumas, NON SANS RAISON est devenu en l’espace d’une décennie seulement un acteur majeur et singulier dans le paysage de la porcelaine de Limoges. Maison française de création et d’édition d’objets de haute qualité artisanale, NON SANS RAISON pose un regard neuf sur les arts de la table et la manière de faire vivre une industrie d’art née il y a 250 ans.
Par ses créations et ses collaborations avec des designers, des artistes ou des manufactures, la Maison conjugue une écriture contemporaine avec un savoir-faire ancestral mis au service d’une production de grande qualité.
Tout en conservant un respect scrupuleux pour les techniques traditionnelles, NON SANS RAISON intègre à sa production des méthodes de travail et des outils innovants, cherchant à renouveler au-delà de la porcelaine elle-même, la manière de la pratiquer au XXIème siècle. Confrontant la tradition aux usages sociaux et gastronomiques d’aujourd’hui, les objets se font l’écho d’un art de vivre en transformation.
Il se dégage des porcelaines NON SANS RAISON un univers esthétique riche qui trouve ses sources d’inspiration dans les arts visuels d’hier, la culture pop d’aujourd’hui et le design prospectif de demain. L’identité de cette Maison d’édition circule ainsi à travers le temps, et cherche à bâtir un pont entre passé et présent, entre savoir-faire et création.
Fêter 10 ans de création chez JOYCE GALLERY n’est pas un hasard. C’est dans cette galerie emblématique de la mode et du design, au cœur du Palais Royal, que tout a commencé en juin 2008 et que NON SANS RAISON a présenté ses premières collections.
Exposées alors dans des lave-vaisselles, ces-dernières mettaient clairement en scène les convictions de la Maison : éthique, innovation et modernité. NON SANS RAISON affirmait alors son manifeste : faire rayonner la porcelaine dans le temps présent.
Depuis 10 ans ont passé et NON SANS RAISON s’est enrichit de collections, d’expériences, d’événements, de collaborations et c’est ce que Bertille et Martial souhaitent présenter à travers cette exposition rétrospective.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

NON SANS RAISON doit son succès croissant au développement de formes innovantes et de services de table décorés de motifs graphiques d’une inaltérable modernité, cuits en grand feu pour une tenue optimale et une utilisation quotidienne.
Les jeux des lignes, les figures géométriques et les angles multiples de chaque service se prêtent à un dressage original des mets dans l’assiette ; comme un prolongement de la création artistique par le cuisinier, une mise en scène, une invitation à appréhender la construction optique.
Leur ligne singulière de Wall Plates, vaisselier mural et œuvre d’art à la fois, ainsi que le développement de formes originales ont permis d’hisser la marque dans le monde du design. Elle s’est aussi fait connaître par la diversité et la transversalité de ses collaborations avec des artistes et designers plasticiens et la pertinence d’évènements participatifs autour de la porcelaine.
Fournisseur officiel ou partenaire confidentiel, Non Sans Raison exerce également ses talents dans la création de formes sur-mesure grâce à sa maîtrise de l’ensemble de la chaîne de production porcelainière. Louis Vuitton, Yves Saint Laurent, Colette, WSN, Alife&co, Hôtel Amour, La Maison Blanche à Paris, El Celler De Can Roca, Nerua, Alife, Union Capital Groupe, Julie Gaillard Design, Galerie Triode, Claudio Colucci, American Vintage, Alain Ducasse, Joël Robuchon, Anna Wintour, Noto Paris et bien d’autres lui ont déjà fait confiance.
JOYCE GALLERY
Les 10 ans de NON SANS RAISON, porcelaine de Limoges
Exposition et pop-up store, du 4 au 20 juillet 2018
168, Galerie de Valois – Jardin du Palais Royal – 75001 Paris
Du lundi au samedi, de 14h30 à 18h30
Fermé le dimanche et le 14 juillet 2018
http://www.joyce.com
http://www.nonsansraison.com
Contact presse : Christian Lemoine de La Salle : +33 6 08 56 23 91 – christian@lemoinedelasalle.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé

Jusqu’au 16 février, découvrez le pop’up store « Spring Royal » de JOYCE GALLERY…

Entre mode, décoration et design, retrouvez les créations originales de Catherine Osti, Nathalie Gagneux, La Môme Bijou, Maison Pourchet, Jérom Léger…
Jusqu’au 16 février 2018
Joyce Gallery
168, Galerie de Valois – Jardin du Palais Royal – 75001 Paris
http://www.joyce.com
Contacts presse :
Christian Lemoine de La Salle +33 6 08 56 23 91 – christian@lemoinedelasalle.com
Nicolas Dal Sasso +33 6 723 00 728 – dalsasso.communication@gmail.com

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé

Poietis, ExpliSeat, Moulin Roty et l’Institut Lumière Matière sont les lauréats des TROPHÉES INPI 2017

La cérémonie des Trophées INPI 2017 a eu lieu mercredi 6 décembre. Le nom des quatre lauréats, distingués pour l’exemplarité de leur stratégie d’innovation et de leur stratégie de propriété industrielle a été dévoilé dans l‘auditorium de la Gaîté Lyrique. Présidé cette année par Catherine Maunoury, championne de France et du monde de voltige aérienne et première femme à diriger le Musée de l’air et de l’espace et l’Aéro-Club de France, le jury a consacré :
POIETIS (PESSAC, NOUVELLE AQUITAINE)
Lauréat de la catégorie Brevet, Poietis ouvre le champ des possibles dans le domaine de la greffe des tissus humains, grâce à sa technologie de bio-impression 3D.
EXPLISEAT (PARIS, ÎLE-DE-FRANCE)
Lauréat de la catégorie Design, ExpliSeat réinvente les sièges de transport pour les alléger, avantages environnementaux à la clé.
MOULIN ROTY (NORD-SUR-ERDRE, PAYS DE LA LOIRE)
Lauréat de la catégorie Marque, Moulin Roty construit son histoire autour de celles qu’il raconte aux enfants depuis plus de 40 ans.
INSTITUT LUMIÈRE MATIÈRE (LYON, RHÔNE-ALPES)
Lauréat de la catégorie Recherche, l’ILM met à profit la lumière pour sonder et façonner la matière, et poursuivre ses travaux de caractérisation de matériaux sur toutes les échelles dimensionnelles et temporelles.
« SACRÉS FRANÇAIS ! » ÉTAIT LE THÈME DE CETTE 26ÈME ÉDITION
Cette année, l’INPI avait choisi de mettre en avant ce qui caractérise l’innovation « à la française ». Avec « Sacrés Français ! », la Maison des innovateurs salue ce « je-ne-sais-quoi » qui rend notre créativité si unique, si singulière. Impertinente, inattendue, audacieuse… la liste des qualificatifs est longue pour tenter de cerner cette nature, solidement ancrée au coeur des projets et de ceux qui les déploient.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

De gauche à droite : Philippe Dugourd, directeur d’ILM et Brigitte Prével, directrice adjointe d’ILM, Catherine Maunoury, Présidente du Jury, Romain Soubeyran, Directeur Général de l’INPI, Benjamin Saada, CEO d’ExpliSeat, Christine Jaffré, Responsable du développement du pôle boutiques de Moulin-Roty et Bertrand Viellerobe, CTO de Poietis.
« Avec les Trophées INPI, qui récompensent des entreprises innovantes et la qualité de leur stratégie de propriété industrielle, nous souhaitons mettre en valeur des succès, pour servir de modèle et d’inspiration à d’autres entrepreneurs. » Romain Soubeyran, Directeur Général de l’INPI
« Je viens d’un milieu où l’innovation est vitale et fulgurante, c’est pourquoi je suis ravie et fière de présider les Trophées INPI. Innover nécessite courage et agilité : je suis très impressionnée par les lauréats 2017, qui présentent des innovations très abouties, sur des marchés prometteurs. » Catherine Maunoury, présidente du jury des Trophées INPI 2017, plus jeune pilote de France à l’âge de 17 ans, détentrice de 10 titres de championne de France de voltige et de 2 de championne du monde, première femme à diriger le Musée de l’air et de l’espace de Paris-Le Bourget et première femme à diriger l’Aéro-Club de France.
Environ 250 invités se sont retrouvés à la Gaîté Lyrique, ancien théâtre aujourd’hui mué en maison de création et d’innovation ouverte, un lieu en résonance avec les valeurs de l’INPI, la maison des innovateurs. C’est la comédienne Julie Ferrier qui a joué la maîtresse de cérémonie. Catherine Maunoury, présidente du Jury, Didier Patry, Directeur Général de France Brevets, Christian Peugeot, Président de l’Union des Fabricants et Romain Soubeyran, directeur général de l’INPI ont remis le trophée designé par Ora-Ito aux lauréats, visiblement émus. A l’issue de la cérémonie, les invités ont pu découvrir les innovations des 12 nominés, exposés dans les foyers historique et moderne de la Gaîté Lyrique. Ils ont également pu se prendre pour Clément Ader, père de l’aviation française, en prenant les commandes d’Éole, grâce à une expérience de réalité virtuelle imaginée autour du brevet de Clément Ader.
http://www.inpi.fr

 

Non classé