LE VILLAGE DES CRÉATEURS présente du 11 au 21 mars, sa 10ème exposition chez JOYCE GALLERY…

800 KM MAX.
TRANSPARENCE 01
Le VILLAGE DES CRÉATEURS (VDC) répond une nouvelle fois à l’invitation de JOYCE GALLERY. Pour sa 10ème exposition, le label des marques de créateurs-entrepreneurs de la région de Lyon a choisi d’ouvrir un cycle intitulé « Transparence », avec un premier chapitre consacré à la fabrication des collections. Le consommateur est de plus en plus exigeant. Entre créativité et quête de sens, il souhaite davantage d’authenticité, de qualité et de durabilité. Les marques françaises se doivent d’afficher clairement leurs valeurs, leur sourcing, leur production. Une transparence vis-à-vis du client, un engagement responsable, une mise à nue de leur cycle de production. Avec cette exposition, le VILLAGE DES CRÉATEURS (VDC) a sélectionné une dizaine de marques de la région Auvergne Rhône-Alpes, répondant aux critères fixés : Une fabrication de leur produit à distance raisonnée, un lieu de production à 800 km max de Lyon. Ces marques ont choisi de travailler avec les ateliers experts d’un savoir-faire, qu’ils soient à Lyon, à Paris, en régions ou même en Italie.
ANI ARPÉ, prêt-à-porter femme • ATELIER ST EUSTACHE, chaussettes transparentes • EPICOSM, oléo-cosmétiques naturelles • ESKHINA, bijoux contemporains • LE FEUILLET, maroquinerie • MAKE ME STITCH, box de broderie DIY • NUMERO K, sacs • THINGS WITH SOULS, accessoires en soie • VÉRONIQUE DE SOULTRAIT, pièces de décoration d’exception • YVO ET MOI, maillot de corps revu et corrigé.
DEPUIS 2001, LE VILLAGE DES CRÉATEURS ACCOMPAGNE ET PROPULSE LES CRÉATEURS-ENTREPRENEURS MODE, DÉCO & LIFESTYLE.
Le VILLAGE DES CRÉATEURS (VDC) est un acteur incontournable des industries créatives. Depuis 2001, il a soutenu le développement de plus de 330 entreprises. Aujourd’hui, c’est un support de développement économique de 80 marques de mode, déco et lifestyle de la région Auvergne Rhône-Alpes. Son action s’articule autour de la pépinière d’entreprises à Lyon, Passage Thiaffait, où 15 créateurs-entrepreneurs développent leur business pendant 2 à 3 ans et bénéficient de conseils d’experts et d’intervenants professionnels en entrepreneuriat, direction de collection, gestion, import-export, communication, déploiement commercial et digital. Véritable label, le VDC organise des événements, expositions, pop-up stores et fédère une communauté de 80 créateurs bénéficiant de services, de conseils. Ils échangent, partagent, souvent coconstruisent ensemble. Le VDC est aussi à l’initiative de TALENTS DE MODE, le concours des nouvelles entreprises de mode.
800 KM MAX. TRANSPARENCE 01
Exposition du 11 mars au 21 mars 2020
JOYCE GALLERY
168, Galerie de Valois – Jardin du Palais Royal – 75001 Paris
Du lundi au vendredi, de 13h30 à 18h30
Samedi, de 14h30 à 18h30
Contact presse : Christian Lemoine de La Salle +33 6 08 56 23 91 – ch.lemoinedelasalle@gmail.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé

MADAME CHANTAL THOMASS x ROMETTI : Une nouvelle collection de céramiques…

Depuis plusieurs années, Madame Chantal Thomass partage sa vision de la mode et de l’art de vivre à travers des collaborations inédites et des collections inspirées.
A l’occasion du salon Maison & Objet, du 17 au 21 janvier prochain, elle dévoilera une nouvelle collection de céramiques née de la rencontre, il y a quelques saisons déjà, entre l’ultra-féminité de la créatrice et le savoir-faire de la fameuse manufacture de céramique italienne : Rometti.
Imaginée de concert avec Jean-Christophe Clair, directeur artistique de Rometti, cette collection met en scène des vases à col ponctués de rubans en céramique ou en satin, des amphores ornées de camées ou de dentelle peinte, des coupes à nœuds, des boules et cœurs décoratifs… Autant d’objets de convoitise et de séduction aux volumes généreux qui révèlent à travers leurs textures sensuelles, leurs détails raffinés, leurs finitions exigeantes les traits de féminité, d’humour, d’impertinence… l’univers de Madame Chantal Thomass. Ses couleurs fétiches subliment les émaux satinés et brillants apposés sur l’argile façonnée au tour et passée au feu. Noir et blanc, rose poudré, rose ancien exaltent les décors et ornements.
Créée en 1927 par Settimio Rometti, à Umbertide, dans la province de Perugia, et reprise en 2009 par Massimo Monini, son directeur, la manufacture de céramique Rometti perpétue la tradition et le savoir-faire d’exception des maîtres céramistes italiens. La terre d’Ombrie extraite des bords du Tibre, non loin, constitue depuis toujours l’humus vital d’une production artisanale ne se limitant pas seulement à la réalisation de belles pièces d’exception mais dont l’ambition est aussi de laisser une empreinte marquante et originale dans le panorama de la céramique d’aujourd’hui.
MADAME CHANTAL THOMASS x ROMETTI
Maison & Objet
Du 17 au 21 janvier 2020
Hall 5A – Espace Unique & Eclectic
Contacts presse :
Nicolas Dal Sasso +33 6 723 00 728 – dalsasso.communication@gmail.com
Christian Lemoine de La Salle +33 6 08 56 23 91 – ch.lemoinedelasalle@gmail.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé

DJULA / Les bracelets unisexes ScooByDJU…

Back to the future… Immersion dans les années 80′ avec une collection de bracelets en or rose, diamant et caoutchouc aux couleurs néons.
Imaginée par Alexandre Corrot, Fondateur et Directeur Artistique de la Maison DJULA, cette collection est une réminiscence de ses souvenirs d’adolescence aux effluves acidulées. Une madeleine de Proust au goût de bonbons anglais. Clin d’œil précieux à une décennie mythique, nostalgie bienheureuse et revival assumé, la collection évoque pêle-mêle : soirées fluo, lumières noires, électro pop, Madonna période « Holiday » ou encore George Mickaël période Wham… Ludique, unique et unisexe, des bracelets à porter au grès de ses humeurs, en semainier multicolore ou color block. A l’unité ou en accumulation, à s’offrir ou à partager avec son double.
ScooByDJU
Bracelet en or rose, diamant et caoutchouc
10 couleurs au choix
Prix : 395 euros
http://www.djula.fr
Contact presse : Nicolas Dal Sasso +33 00 723 00 728 – dalsasso.communication@gmail.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé

JOYCE GALLERY présente du 19 juin au 12 juillet « NATALIE LACROIX SHOWROOM »…

Natalie Lacroix est une experte du monde de la mode et du lifestyle. Aiguisée au métier des achats et du retail dans l’univers international du luxe depuis 25 ans, elle choisit de devenir en 2017 Fashion Luxury Curator. Sa mission est de révéler des talents prometteurs, sublimer des créations innovantes et déployer l’attractivité d’une marque.
Intuitive, agile et créative elle suit chaque porteur de projet dans l’élaboration d’une stratégie de développement. Elle s’appuie pour cela sur la force de son réseau, qu’elle anime au quotidien, et sur sa capacité à créer les bonnes connexions. Son style d’accompagnement est guidé par les valeurs qui lui sont chères ; la curiosité de la découverte et le goût de créer des relations de confiance.
Son ambition est de redonner de l’art à l’artisanat, en réconciliant la noblesse de la matière, la beauté du geste, la tradition d’un savoir-faire sans cesse réinventé. Le tout s’inscrivant dans l’innovation et l’air du temps.
Les marques :
4 CROSSES • AGNÈS DE VERNEUIL • AMANDA DE MONTAL • AMÉDÉE • AMY GATTAS • ANNE LOUSTAU • BE PARISIAN • BOKS & BAUM • DE LA FORGE • DO • ÉLOÏSE FIORENTINO • FRANCE THIERARD • HERVÉ GAMBS • ISABELLE MICHEL • L’INDOCHINEUR • LASTELLIER • LUDOVICA ANDRINA • OLIVIER CHALMIN • ORA SPRING • SHARING • YATO
NATALIE LACROIX SHOWROOM
Du 19 juin au 12 juillet 2019
JOYCE GALLERY : 168, Galerie de Valois – Jardin du Palais Royal – 75001 Paris
http://www.joyce.com
http://www.natalielacroix.com
Contacts presse :
Nicolas Dal Sasso +33 6 723 00 728 – dalsasso.communication@gmail.com
Christian Lemoine de La Salle +33 6 08 56 23 91 – ch.lemoinedelasalle@gmail.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé

CIA MARITIMA / Le « Personal shopping »… Vivez un moment précieux et personnalisé…

CIa Maritima propose à toutes les femmes de vivre un moment précieux et personnalisé dans le cadre intimiste des salons de la marque rue Tronchet à Paris. Faire d’une expérience parfois contraignante et peuplée de doutes – l’essayage d’un maillot de bain – un plaisir unique et privilégié.
Accueil sur-mesure, conseils avisés et bienveillants, des équipes dédiées accompagneront chaque femme afin de constituer une garde – robe balnéaire qui lui ressemble. Tout est pris en considération : le style, les envies, les besoins, la morphologie mais aussi les questionnements, les pudeurs, le rapport au corps. Il s’agit bien là de conseiller mais aussi d’accompagner les femmes dans leur recherche de  « La » pièce de bain idéale. Une expérience à vivre en solo ou en compagnie lors d’un  « enterrement de vie de jeune fille », d’un anniversaire ou d’un « after work shopping » …. Ainsi portées les femmes pourront s’immerger dans l’univers du Brésil et de son art de vivre Avec CIA MARITIMA qui signe depuis plus de 20 ans des collections de maillots de bains, de bodys et de beachwear aux lignes sensuelles et graphiques… En un éloge à la féminité soulignant la beauté naturelle de toutes les femmes. CIA MARITIMA c’est aussi une signature forte par des imprimés exclusifs et spectaculaires où nature, fleurs et motifs abstraits sont omniprésents, un porté irréprochable – soucis du détail et des finitions – et des matériaux techniques exclusifs développés par la
CIA MARITIMA – « Personal Shopping » – 11, rue Tronchet – 75008 Paris
Sur rendez-vous : +33 1 42 94 62 43 – contact@ciamaritima.fr
http://www.ciamaritima.fr
Contact presse :
Nicolas Dal Sasso +33 6 723 00 728 – dalsasso.communication@gmail.com
Christian Lemoine de La Salle +33 6 08 56 23 91 – ch.lemoinedelasalle@gmail.com

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé

ADPHILE / Concours Presse Junior 2019 – Les lauréats…

LE CONCOURS PRESSE JUNIOR a révélé jeudi 13 juin, ses lauréats 2019 à l’occasion de la cérémonie de remise des prix, à l’auditorium du Groupe La Poste.
Lancé au mois d’octobre 2018 par l’ADPHILE (Association pour le développement de la philatélie) en collaboration avec le CLEMI (Centre pour l’éducation aux médias et à l’information) et le magazine philatélique TIMBRES MAGAZINE, le CONCOURS PRESSE JUNIOR est dédié aux élèves des écoles élémentaires et de collège ; il s’inscrit dans le cadre de la semaine de la presse et des médias à l’école.
L’édition 2019 du CONCOURS PRESSE JUNIOR est placée sous le thème de « L’information sans frontières ? ». Les élèves encadrés par leurs enseignants, ont été invités à rédiger news, brèves ou articles illustrés par le timbre. Ce projet fait pleinement écho à des priorités fixées par le Ministère de l’Éducation nationale afin de renforcer les fondamentaux : Ecrire pour informer et respecter la parole de l’autre et la liberté d’expression.
Il a pour vocation de :
• Sensibiliser les élèves des écoles élémentaires et des collèges au traitement de l’actualité,
• Les former à la responsabilité et à la liberté d’expression pour en faire des citoyens libres et responsables,
• Leur donner la possibilité, assistés de leurs professeurs, de participer à la réalisation d’un magazine dans lequel le timbre constituera le principal support iconographique.
• Découvrir les richesses du timbre,
• Apprendre à chercher des informations et à vérifier les sources.
Le CONCOURS PRESSE JUNIOR 2019 clos le 31 mars dernier, a réuni plus de 3000 enfants à travers la rédaction de 400 articles aux sujets divers et variés avec cependant des thématiques récurrentes telles que la protection de l’environnement ou le développement durable. Le jury de cette seconde édition était composé notamment de personnalités telles que Raphaël Domjan, explorateur et conférencier suisse ayant
notamment initié le 1er tour du monde à l’énergie solaire ou encore la navigatrice française Anne Quéméré.
LE PALMARÈS 2019
1er PRIX DES COLLÈGES
Remis par Philippe Wahl, Président-Directeur Général du Groupe La Poste
Ibrahima Baldé, Alvin Etchian et Jean-Marc Tessia
Pour leur article :
« Le wax, un symbole de la culture africaine et de la mondialisation… »
Collège Gustave Flaubert, Paris 13ème
Classe de 6ème
Enseignante : Cassandre Pinto
2ème PRIX DES COLLÈGES
Remis par : Marie Lloberes, Déléguée Générale de la Fondation La Poste et Gauthier Toulemonde, Rédacteur en Chef de Timbres Magazine et explorateur français
Naëlle Briand, Isaac Chonavey-Idtaleb, Amar Haddaoui, Abdel-Rahman Sharaf et Joachim Testot-Pinto
Pour leur article :
« Le cochon : un animal emblématique… »
Collège Gustave Flaubert, Paris 13ème
Classe de 6ème
Enseignante : Cassandre Pinto
1er PRIX DES CLASSES ÉLÉMENTAIRES
Remis par : Anne Quéméré, exploratrice française et Richard Sénéjoux, Grand Reporter au magazine Telerama
Romane Pittin et Alexandre Deloge
Pour leur article :
« Une fête un peu amère… »
École Jacques Prévert, Saint-Jean de Braye / Centre-Val de Loire
Classe de CM2
Enseignante : Michèle Julien
2ème PRIX DES CLASSES ÉLÉMENTAIRES
Remis par : François Farcigny, Président de la C.N.E.P (Chambre syndicale française des Négociants et Experts en Philatélie)
Axelle Dubuy-Trey
(Représentée par sa maman)
Pour son article :
« La fabuleuse rencontre d’un bénévole de la Croix Rouge… »
École Fourcroy, Paris 17ème
Classe de CM1
Enseignante : Bénédicte Lavaud
À PROPOS DE L’ADPHILE
L’ADPHILE est une association ayant pour vocation d’encourager le loisir philatélique auprès du grand public, des jeunes et notamment auprès des enfants de 7 à 11 ans Elle encourage le phénomène de collection dans ses différentes dimensions culturelles, patrimoniales, historiques, ludiques et créatives L’ADPHILE est agréée par le Ministère de l’Éducation nationale comme association éducative complémentaire de l’enseignement public.
http://www.decouvrirletimbre.com
Contact presse : Christian Lemoine de La Salle +33 6 08 56 23 91 – ch.lemoinedelasalle@gmail.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé

DJULA inaugure une nouvelle boutique à Cannes, rue d’Antibes…

C’est au 70 de la rue d’Antibes – artère incontournable de Cannes – que la Maison de joaillerie DJULA déploie depuis cette fin mai et sur plus de 70 mètres carrés ses collections signatures : « Soleil », « Barbelés », « Marquise » mais également ses pièces de Haute Joaillerie « Unique by DJULA ». Un lieu voulu et imaginé par Alexandre Corrot, Fondateur et Directeur Artistique de la griffe, qui reprend les matériaux et les couleurs emblématiques Maison : contraste du noir et blanc, lustres Art Déco de cristal, miroirs au serti invisible, sol graphique et optique, papiers peints aux fils d’argent et enfin métal et le marbre qui se mixtent en parfaite harmonie. Une architecture faisant écho au savoir-faire du joaillier parisien à l’esprit Glam’Rock. Après Cannes, c’est en juin à Londres chez Harrod’s – autre lieu mythique s’il en est – que la Maison exposera ses collections et son univers unique au rez-de-chaussée dans l’espace dédié à la joaillerie. Aujourd’hui, DJULA compte un site E.commerce, 5 boutiques à Paris, 1 boutique à Cannes, 1 boutique à Doha, 2 boutiques à New York, 1 boutique à Los Angeles et un réseau d’une centaine de joailliers partenaires dans le monde.
DJULA – 70 Rue d’Antibes – Cannes – T 04 93 38 23 99
Contact presse : Nicolas Dal Sasso +33 6 723 00 728 – dalsasso.communication@gmail.com
http://www.djula.fr

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé

La MAISON POURCHET s’offre une seconde adresse à Paris et fête ses 115 ans en réinterprétant l’un de ses sacs emblématiques des années 90’…

Une boutique écrin…
La Maison de maroquinerie française POURCHET, fondée en 1903, ouvre une seconde boutique à Paris, avenue de l’Opéra. Murs blanc optique, moulures anthracite soulignées de métal miroir, parquet de bois blond, jeux de lumière et de reflets, ce nouvel écrin se veut résolument parisien. Un univers sobre, épuré, graphique dédié aux collections femme et homme et au savoir-faire centenaire de la marque.
Avec plus de 200 points de ventes en France et dans le monde, et après l’inauguration de sa première boutique Place des Vosges en 2011, cette ouverture offre une nouvelle visibilité à la Maison dans la capitale.
Un sac anniversaire…
La Maison célèbre cette année ses 115 ans. A cette occasion, elle réinterprète l’un de ses sacs iconiques des années 90’. Intemporelle et désirable, cette version anniversaire baptisée « 115 » associe une forme bombée et généreuse à des détails sophistiqués. Cuir italien, rabat curve surpiqué sellier agrémenté d’un fermoir tourniquet signature, cartouche siglé en laiton brossé lui donnent une allure déterminée et contemporaine. Il se porte à la main ou à l’épaule grâce à sa bandoulière amovible piquée des losanges emblématiques de la griffe.
Depuis 1903, la Maison POURCHET crée des collections de maroquinerie pour femme et homme qui illustrent remarquablement le meilleur du geste maroquinier dans une belle contemporanéité. Collections boutique et capsules dialoguent avec sens entre intemporalité et air du temps, affirmant un style trendy et parisien signature historique de la marque.
MAISON POURCHET
15, avenue de l’Opéra 75001 Paris
http://www.pourchet-paris.com
Contact presse : Christian Lemoine de La Salle +33 6 08 56 23 91 – ch.lemoinedelasalle@gmail.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé

Nous sommes heureux d’accueillir au sein de notre agence, la marque brésilienne de beachwear CIA MARITIMA…

Immersion dans l’univers du Brésil et de son art de vivre, CIA MARITIMA signe depuis plus de 20 ans des collections de maillots de bains, de bodys et de beachwear aux lignes sensuelles et graphiques.
Des collections, éloge à la féminité, soulignant la beauté naturelle de toutes les femmes. Une signature forte par des imprimés exclusifs et spectaculaires où nature, fleurs et motifs abstraits sont omniprésents. CIA MARITIMA c’est aussi un porté irréprochable – soucis du détail et des finitions – et des matériaux techniques uniques développés par la Maison.
http://www.ciamaritima.fr
Contact presse : Nicolas Dal Sasso +33 6 723 00 728 – dalsasso.communication@gmail.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Non classé

MAISON POURSIN… Métiers d’art et Savoir-faire…

La date de fondation de la Maison est incertaine mais on sait qu’elle existait déjà en 1830, ce qui en fait un des plus anciens ateliers en activité à Paris. L’affaire se fixa à l’adresse actuelle, rue des Vinaigriers dans le 10ème arrondissement, en 1891. Elle accueille Simon Poursin comme associé en 1896, qui en deviendra seul propriétaire à partir de 1907.
Spécialisée dès son origine dans les articles fondus pour la sellerie et les harnais d’attelage, la Maison acquiert une grande renommée en équipant le modeste percheron comme le pur-sang royal, la diligence campagnarde aussi bien que le carrosse princier.
Pendant la Grande Guerre, Poursin fournit le matériel nécessaire au harnachement des chevaux utilisés pour la reconnaissance et la traction : les affaires étaient florissantes. Mais l’apparition de l’automobile, la diminution, puis la quasi-disparition de la traction animale, forçat la Maison à changer d’orientation et à se spécialiser dans la production de pièces pour la maroquinerie (boucles, anneaux, ferrures…), jusqu’alors marginale, devenant petit à petit son activité principale. La plupart des pièces produites sont toutes fortement inspirées par l’univers équestre et ses traditions. Les équipements pour le cheval disparaissent complètement en 1952, lorsqu’André Poursin succède à son père. Il entreprend dès lors une modernisation progressive qui sera poursuivie par son fils Jacques lorsque que celui-ci prendra la direction en 1969. Cette modernisation permettra d’accompagner l’essor de la maroquinerie française de qualité et de luxe dans les années 70’ et 80’.
En 1981, Jacques Poursin associe ses deux fils à l’activité de l’entreprise, c’est ainsi la 4ème génération qui se succède. A ce moment, l’attelage de loisir connaît un nouvel engouement, Poursin reprend alors ses fabrications d’après les modèles ancestraux avec des moyens plus performants mais toujours dans le plus pur respect d’un savoir-faire unique et des traditions de qualité qui font la notoriété de la Maison.
Aujourd’hui, que ce soit dans le domaine de la production de fournitures pour maroquinerie que dans celui du harnachement, la confiance d’une clientèle internationale prestigieuse est le gage de reconnaissance pour la passion et l’amour du bel ouvrage.
MAISON POURSIN – Rue des Vinaigriers – Paris
Le magasin de vente est digne d’un décor de Marcel Carné avec ses armoires de fer, ses casiers et ses tiroirs emplis de milliers de boucles, mousquetons, rivets et autres pièces en laiton pour la maroquinerie et le harnachement de tradition. L’atelier sous verrière est, lui aussi, resté dans son jus. Horloge d’époque, vieilles machines-outils, ouvriers au savoir-faire appliqué… le temps semble s’être arrêté au XIXème siècle. A l’étage, la Maison conserve une fabuleuse collection de matrices d’estampage et de plaques d’initiales et chiffres entrelacés. Dans l’atelier trônent des anciennes presses Crimar ainsi que deux machine U.S. The Baird®, témoins de la Grande Guerre. Les Américains avaient apporté ces machines pour fabriquer leur propre matériel et les ont mises en vente en 1919. Poursin en a fait bon usage. Entretenues et régulièrement graissées, ces pièces de musée pourraient reprendre du service demain matin.
http://www.poursin-paris.fr
Contact presse : Christian Lemoine de La Salle +33 6 08 56 23 91 – christian@lemoinedelasalle.com

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé