« PRETTY DADA » par MADAME CHANTAL THOMASS…

À l’occasion du 60ème anniversaire du Longines Jumping International de La Baule du jeudi 10 au dimanche 13 juin 2021, 4 œuvres uniques réalisées par Aki Kuroda, Jérôme Mesnager, Richard Orlinski et Madame Chantal Thomass seront mises aux enchères au profit de JustWorld, association qui soutient plus de 9 000 enfants à travers le monde en leur donnant accès à ÉDUCATION, NUTRITION et SANTÉ.

PRETTY DADA par MADAME CHANTAL THOMASS

Chantal Thomass aime jouer sur les mots et les souvenirs – des tours de manège sans fin de notre enfance à l’extravagance du dadaïsme – et se plait à imaginer un PRETTY DADA qui célèbre la garçonne ; la femme affranchie, émancipée, maîtresse de sa séduction des années 20. Se détournant des codes et des usages, elle brouille aussi les repères avec un « cheval sculpture » plus enclin à vivre pleinement sa vie qu’à fouler les champs de course ! Une irrévérence qui fera grincer des dents ? Chantal Thomass préfère en rire : « Plutôt une fantaisie … en forme de déclaration d’humour !

Contacts presse : Nicolas Dal Sasso +33 6 723 00 728 – dalsasso.communication@gmail.com – Christian Lemoine de La Salle +33 6 08 56 23 91 – ch.lemoinedelasalle@gmail.com

Non classé

MADAME CHANTAL THOMASS « 40 ans de mode », une vente aux enchères exceptionnelle…

Si on associe immédiatement Chantal Thomass à la lingerie, elle fut dès les années 70’, une des figures majeures de la vague des créateurs français. Ces créateurs éclectiques au style reconnaissable qui vont dessiner la femme des années 80’ et 90’. Irrévérencieuse et éminemment créative, cette nouvelle garde va embrasser des générations et apporter une nouvelle énergie à la mode parisienne. Dans cette mouvance, Chantal Thomass définit les contours d’une nouvelle
féminité ; extravagante, libre, charnelle, nimbée d’humour et de clins d’oeil. Elle est la grande instigatrice du masculin – féminin, du voilé – dévoilé, du dessous – dessus, empruntant aisément au vestiaire masculin étoffes et esprit. Une mode unique qui souligne le corps et le remodèle. Greta Garbo, Louise Brooks, Marlene Dietrich, Joséphine Baker sont ses héroïnes. La dentelle, les nœuds, le rose et le noir ses fétiches…

Le 6 mai prochain, à DROUOT à Paris, la Maison de vente MILLON créera l’événement en présentant MADAME CHANTAL THOMASS « 40 ans de mode », une vente exceptionnelle qui révèlera au public, aux collectionneurs et aux passionnés 274 pièces uniques de défilés, de collections de prêt-à-porter et d’accessoires, de la genèse des premiers traits à la quintessence d’un style si singulier. La créatrice ouvre ici en grand les portes d’un fabuleux atelier ; celui
d’une artiste totale, multi-facette qui manie avec impertinence et habilité sans pareil la facétie vestimentaire.

Préparée avec le plus grand soin sous la direction de Madame Chantal Thomass et avec la complicité de Didier Ludot – expert de la Haute Couture et du Prêt à Porter de Luxe du XXème siècle – cette rétrospective sera une première du genre sous le marteau. Une vente online sera également organisée à partir du 19 avril réunissant 355 pièces

CHANTAL THOMASS « 40 ans de Mode »
• Commissaire-Priseur Maître ALEXANDRE MILLON • Expert DIDIER LUDOT
• Vente au marteau DROUOT, jeudi 6 mai 2021 à 14h – salle 5
Exposition les 4, 5, 6 mai 2021 – Salle 5 – Drouot Richelieu, 9, rue Drouot 75009 Paris
• Vente online du 19 avril au 8 mai 2021 sur http://www.millon.com

Presse : Nicolas Dal Sasso +33 6 723 00 728 – dalsasso.communication@gmail.com – Christian Lemoine de La Salle +33 6 08 56 23 91 – ch.lemoinedelasalle@gmail.com

Non classé

RODOLPHE PARENTE revisite la célèbre Wire Chair de Charles et Ray Eames pour l’Association La Source

A l’occasion de la 18ème vente aux enchères au profit de l’Association La Source, Rodolphe Parente revisite la célèbre Wire Chair de Charles et Ray Eames en collaboration avec Enzo et Francesco Parente.
La Source organise chaque année une vente aux enchères prestigieuse d’œuvres réalisées généreusement par des artistes de renom (plasticiens, designers, créateurs de mode…) dont le produit est reversé à l’association. Pour la 18ème édition qui aura lieu lundi 14 décembre et pour la 5ème année consécutive, VITRA s’est associé à cette vente en offrant 50 exemplaires de la Wire Chair de Charles et Ray Eames. A cette occasion, le designer Rodolphe Parente revisite cet objet emblématique du design et crée « Buttress » en collaboration avec Enzo et Francesco Parente.
BUTTRESS par Rodolphe Parente
« BUTTRESS » signifie contrefort « BUTT » signifie « derrière ».
Le but ici est de convoquer des références liées à la construction ; « BUTTRESS » fait référence à ce béton armé de fondations des constructions contemporaines : une base pour bâtir. L’idée est d’apporter de requalifier une matière par contraste : brute, rugueuse, matte, lumineuse, pauvre, précieuse, lourde, légère, molle, dure.
A Propos de l’Association La Source
Créée en 1991 par le peintre Gérard Garouste, La Source est une association à vocation sociale et éducative par l’expression artistique. La Source à pour mission première d’aider des enfants et des jeunes de 6 à 18 ans en difficulté (familiale, scolaire ou identitaire) voire en situation d’exclusion, à développer leur créativité artistique dans de nombreux domaines.
18ème vente aux enchères au profit de l’Association La Source
Lundi 14 décembre 2015
Hôtel de l’Industrie, 75006 Paris

http://www.rodolpheparente.com

http://www.asocciationlasource.fr

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Non classé